AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Azalée Pépin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Féminin

Messages : 13
Race : Fée
Emploi : Cuisinière

MessageSujet: Azalée Pépin   Ven 27 Juin - 2:07

Fiche de Présentation





Zaza




Informations


NOM : Pépin
PRÉNOM : Azalée

ÂGE : 23 ans, je vous jure que j'ai 23 ans, pardon j'ai 123 ans
SEXE : Féminin
ORIENTATION : Hétérosexuel
RACE : Fée de feu
NATIONALITÉ :  Moitié Canadienne-Française(père né au Québec), Moitié Danoise-Anglaise (Mère Britannique mais où la mère de sa mère est Danoise)
POUVOIR : Pyrokinésie, Détection de mensonge, Empathie et Sentimentaliste.

POSTE : Cuisinière
EMPLACEMENT DE LA MARQUE : Entre les seins (soit dans le décolleté)

DESCRIPTION PHYSIQUE (Humaine) : Azalée porte bien le mélange de ses deux parents: Blonde scandinave comme sa mère malgré ses sourcils plus foncés tirant vers le roux tenant de son père. Elle possède les yeux violets, trait caractéristique venant de sa famille maternelle, les Watery. Grande (1 mètre 74), 55kg, elle aurait pu devenir mannequin avec sa grandeur. Elle a quelques taches de sons sur ses bras. Ses lèvres sont en forme de coeur. Reparlant de ses cheveux, elle a une tendance à les attachés en toques sur sa tête, ce qui est bien plus facile pour mettre des chapeaux. Sinon quand ils sont lousses, leurs longueurs sont jusqu'à mi-dos. Elle porte souvent deux bobépines pour retenir son toupet. On peut souvent la voir avec deux boucles d'oreilles différentes: à sa droite un anneau en or blanc 8 carat et à sa gauche une espèce de boucle d'oreille en forme de croissant de lune en or 10 carat.
Pour ses vêtements, on la voit souvent trimballant un foulard de couleur vert autant en été qu.en hiver. Une rumeur veut que ça serait le seul souvenir qu'un soupirant anonyme lui aurait offert. Sinon autrement, on peut l’apercevoir avec soit l'uniforme obligatoire de cuisinière, soit avec une longue veste orange, robes en jeans de couleurs des années 1970.

DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE : Un peu trop enjouer de la vie, Azalée porte toujours un sourire aux lèvres, même quand tout va mal dans sa vie. «Il y a des choses plus graves dans ce bas monde et encore le pire a de quoi de plus pire», qui est une des phrases qu'elle répète sans cesse dans ce genre de situation. Passionnée par son travail, elle peut dévouer coeur et âme à le faire le plus que parfait possible, même si parfois il y a des ratés. Quand son empathie prend le dessus, elle a tendance de se mettre la main entre les bras et arrêter tout mouvement pour se mettre en boule pis se balancer. Un geste qu'on pourrait la penser atteinte d'autiste mais ce n'est que pour elle, un des rares moyens de se calmer. Parfois curieuse, elle va chercher souvent à connaître "la vérité" et gare si vous dites un mensonge, elle vous le dira avec le plus beau des sourires. Si on ose parler de la Première ou de la Deuxième guerre mondiale, elle cherchera tout les moyens pour que vous changiez le sujet de conversation. Elle a une légère phobie de la noirceur total. Elle dort toujours avec une chandelle ou une lampe à l'huile allumée. Quand elle n'est point capable d'utiliser ses flammes magiques, elle se met en un état second rapprochant la crise de panique: sentiment d'angoisse, tremblements et elle se met à pleurer tout en même temps. La rassurer et/ou lui faire sentir des odeurs fruités (surtout l'odeur de citron) la ramène normalement à la réalité. Azalée adore penser aux autres avant de penser à elle, surtout si la personne a besoin d'attention d'autrui et non de rester dans son coin et "souffrir", un côté un peu mère-poule ou grande soeur. Elle peut parfois être tellement négliger qu'elle va s'en moquer et préférer que la personne qu'elle aurait aidé soit "mieux".

[b]DESCRIPTION PHYSIQUE (Magique) :
La jeune (?) femme possède des ailes aux couleurs du feu, son élément en tant que fée, même qu'ils ont l'aspect de cet source de chaleur mais quand on s'y approche un peu plus, on remarque que ce n'est que l'effet. Elle manipule le feu par ses doigts. Se brûler? Connaît pas ce terme. Quand l'appel féérique se fait sentir, elle porte un ensemble deux pièces (haut rouge vin cachant sa poitrine et jupe à volants rappelant la couleur du feu (rouge-orangé-jaune)) sans chaussures. Si on regarde de plus près sa peau, on peut remarquer de fins brillants dorés. Quand elle manipule le feu, c'est par de petites boules qu'elle les fait apparaître en claquant des doigts. Aussi, quand elle tient des plats ou des objets en métaux (fer par exemple) et qu'elle les redonne ensuite à quelqu'un, il n'est pas rare que même après quelques seconde que l'objet soit brûlant. On remarque aussi que pour une "humaine" elle aime trop les choses sucrés et tremper ses fruits dans du miel.



Histoire


HISTOIRE : 24 juin 1891, Repentigny (Québec, Canada), dans une maison un peu plus reculer de la ville, presque aux limites avec Saint-Paul-l'Ermite (aujourd'hui Le Gardeur), naquis Azalée Pépin, fille de Théophile Pépin et de Sarah Watery. Peu de personnes n'ont pu poser les pieds près de cette demeure car selon les gens du coin, elle aurait été maudite par la femme d'origine anglaise. Elle ne sort que peu souvent vers le centre de la ville et le fait que tôt le matin. Le père, chasseur de métier, aurait rencontrer sa belle lors d'un voyage à Montréal en 1888 pour rencontrer ses nouveaux patrons, de riches anglais venus de Londres pour obtenir de belles fourrures de ratons-laveurs. Sarah était une des servantes d'un des patrons. Il fût charmer par ses yeux violets et par ses cheveux d'or. Lorsqu'il revînt avec plusieurs peaux de cet animal typiquement nord-américain, il demanda à la place de l'argent, la main de la servante. Étant étrangère à la langue de Molière, la première année de cohabitation fût difficile mais elle apprit quelques mots de bases français.

Ce que l'homme ne savait pas, c'est qu'elle cachait un lourd secret, un secret transmit de mère en fille et ce depuis des siècles. Sarah qui était partie suivre ses maîtres au tout jeune pays qu'était le Canada, était en fait une fée élémentaire de feu. La mère de Sarah, d'origine Danoise (Mette Hans Anderson) n'avait que 201 ans quand elle accoucha de Sarah en 1729 à Oxford. Si vous faites bien le calcul, Sarah avait 162 ans quand elle donna naissance à son unique enfant, une fille en plus. Théophile ne fût que le seul homme que Sarah pu aimer de sa vie.

Les années passèrent et Théophile remarqua que sa femme ne vieillissait pas comme lui mais n'osa pas lui poser de questions et remarqua aussi qu'elle refusa de sortir de la maison, préférant laisser Azalée aller avec son père. D'ailleurs Azalée, ce prénom, fût choisie pour la jolie demoiselle pour la fleur préféré de la mère de Théophile: l'Azalée ou Rhododendron.

Vers 1911, la jeune femme de 20 ans, partie pour Québec, travailler comme blanchisseuse dans une buanderie de la haute-ville. Une de ses collègues de travail lui présenta un jeune cadet de l'armé, Victor Hamelin. Leurs idylles amoureux dura jusqu'au jour où le recrutement de jeunes soldats pour partir en Europe combattre sous les ordres de sa majesté le roi George V. Avant son départ, il offrit à Azalée un foulard, un très long foulard de couleur vert. Malheureusement le beau soldat ne revînt jamais au Québec, mort au combat de la guerre la plus terrible de l'histoire.

Les années passèrent, ses liens avec sa mère (son père décéda en 1924, mourant avec la jeunesse quasi-éternelle de sa femme avec lui) se firent de plus en plus distant. Elle ne voyait que Sarah lors des célébrations des fées (que sa mère l'emmenait presque de force pour rencontrer d'autres fées en sol québécois, dans la région de Matane. La grotte des fées cela vous dit quelque chose?) Azalée vît l'arrivée de la deuxième guerre mondiale, la naissance de la télévision et arriva ce fameux jour du 23 juin 1976, la fête de la Saint-Jean Baptiste à Montréal.

Cela devait faire au moins une bonne quinzaine d'années qu'elle avait abandonner son appartement caché de Québec pour venir s'installée à Montréal, espérée de pouvoir se reconstruire une nouvelle vie. Et comme c'était la veille de son 85e anniversaire de naissance, elle voulait se dégourdir les jambes et assister au spectacle des «5 Jean-Baptiste» sur le Mont-Royal.

Pendant cette soirée historique, elle se sentie "ivre" par l'ambiance et surtout l'odeur de marijuana flottait dans l'air. C'était aussi pendant cette soirée qu'elle retrouva quelques fées rencontrés pendant des célébrations que sa mère et elle allèrent depuis le décès de Théophile. Les fées et fés (il n'y avait que trois hommes-fées parmi toute la foule) étaient aussi "ivre" par la musique et quelques unes étaient saoûlent menacèrent d'utiliser leurs pouvoir contre les humains. N'aimant pas trop cet ambiance et sachant que le lendemain c'était son anniversaire, elle ne voulait pas se battre à calmer ses idiotes, elle quitta bien avant la fin de ce spectacle historique.  Prenant un raccourci dans la forêt du parc, à l’abri des regards humains, elle déploya ses ailes mais fût interrompu par un sentiment inexpliqué. Ce genre de sentiment de douleur, de crainte et eu comme réflexe d'aller à la source de ses sentiments qu'elle n'a jamais vécu en presque 85 ans de vie. En arrivant sur place, elle tomba sur deux hommes trop saouls pour se rendre compte de leurs gestes qui frappèrent une femme, de bleu et blanc vêtues, disons plutôt que ses vêtements étaient déchirés et qui allait se faire violer. Prenant son courage à deux mains, Azalée envoya de petites boules de feux sur les hommes, qui pensant qu'ils étaient en train de brûler par le soleil de minuit (les humains parfois quand ils sont trop saouls imaginent des choses), partirent en vitesse, laissant l'adolescente presque nu comme un ver au sol. S'approchant plus près d'elle, Azalée plaça une main sur le front de la jeune femme qui prit peur
«N'aie aucunement peur, tout vas bien, ils ne reviendront plus... et ton honneur est sauvée. Soit sans crainte! Je te ramène chez-toi? Je dois avoir de quoi de ta grandeur dans le coffre de ma voiture stationnée en bas sur Avenue du Parc. Dis-moi ton nom?»
«Louise... Louise Desrosiers!»
«Mensonges»
«Je vous dit la vérité!»


«Certe sur ton prénom oui mais pas sur ton nom de famille jeune femme»

«Et pourquoi je devrai vous le dire de toute façon?»

«Si tu dois tomber dans les pommes, j'ai aucunement envie de dire un mensonge aux infirmières à l'Hôtel-Dieu, quoique t’amener au Royal-Victoria serait mieux...»

«Pas chez ses anglais... d'accord, Louise Boulet... et vous pouvez me laisser aux résidences de l'ITHQ, je reste là...»

«ITHQ... tien justement je vais là aussi... tu m'as l'air pas un peu trop jeune pour être étudiante là?»

«Et avoir des ailes comme les vôtres, ce n'est pas courant il me semble chez les fées?»

«Comment?»

«Je suis une elfe, chercher pas à comprendre pourquoi je suis une Boulet... Duplessis est le responsable»




Malgré cette soirée, une courte amitié prit naissance entre ses deux personnes. Un jour, cherchant chacune un stage dans un restaurant ou hôtel en dehors de la grande ville, Azalée avait pris sa Vespa et alla chercher à pleins d'endroits, avec ses références scolaires et une tricherie sur sa date de naissance. En entrant dans un café prendre une pause pour sa recherche, elle tomba sur une brochure qui parlait du Manoir des Âmes...

«Tien je pourrais peut-être y laisser mon CV, un manoir ça pourrait mieux passer que l'idée de Louise d'aller voir les vieux casses-croûtes sur le bord de la 20.»

Garant sa Vespa pas très loin du dit manoir en ce beau jour du 18 juin 1981, la blonde scandinave ressentait entre ses veines une ivresse magique mais refusa de tomber dans le même piège que lors du fameux soir des "5 Jean-Baptiste". Sac à dos serrer contre elle, elle s'approcha du comptoir de courtoisie tout en cherchant dans ses mots ce qu'elle pourrait bien dire.

«Il y a quelqu'un? J'aimerais déposer mon c.v. ici... coucou?»
Elle dû sonner plusieurs fois sur la sonnette mais en vînt. La jeune fée posa sur le comptoir sa feuille tout en écrivant avant de quitter les lieux "Stage d'apprentissage pour étudiante en cuisine professionnel de l'I.T.H.Q." mais en retournant elle tomba nez-à-nez avec une femme d'une grande beauté et aux formes imposantes.

«Pardonnez-moi madame mais je passais dans le coin et...»

Elle ne pu finir sa phrase que la femme s'approcha de sa feuille. Son sang bouillonnait à l'intérieur criant de sortir sa magie de fée. Sa mère lui avait apprit enfant que seuls devant certaines sortes de créatures, comme les vampires, le sang d'une fée devenait une sorte de drogue et qu'il fallait en tout temps mettre des tas de doses de parfums. Une légende quoi! Mais Azalée savait que par expérience que quand son sang devenait ainsi c'était seulement en forte présence de d'autres créatures et surtout son empathie qui voulait prendre le dessus.

La Dame, qui se présenta comme la majordome de l'endroit lui proposa mieux qu'un simple stage, travailler ici mais avec quelques conditions, surtout en lui complimentant sur l'aspect de ses ailes.


LIENS :


IRL


NOM : Sélénée
ÂGE : 28 ans (que je vous vois de me traiter de vieille)
EXPÉRIENCE RP : + de 8 ans de RP
DOUBLE-COMPTE :
PRÉSENCE SUR 10 : 8/10
COMMENT AVEZ-VOUS ENTENDU PARLÉ DE NOUS : *POINTE DEUX PERSONNES* Hola!
CODE : [ok]
COMMENTAIRE :


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/seleneecosplay
Féminin

Messages : 13
Race : Fée
Emploi : Cuisinière

MessageSujet: Re: Azalée Pépin   Lun 30 Juin - 16:32

Techniquement terminée... sauf si les maitres du jeux veulent que je fasse des modifications!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/seleneecosplay
Masculin

Messages : 75
Race : Ange
Emploi : Fondateur du Manoir

MessageSujet: Re: Azalée Pépin   Mar 1 Juil - 23:04

Il te manque encore 2 lignes pour la psychologie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemanoir.anciennestar.com
Féminin

Messages : 13
Race : Fée
Emploi : Cuisinière

MessageSujet: Re: Azalée Pépin   Mer 2 Juil - 0:08

J'en aie rajouter plus qu'il en fallait, en espérant que ça soit correct.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/seleneecosplay
Masculin

Messages : 75
Race : Ange
Emploi : Fondateur du Manoir

MessageSujet: Re: Azalée Pépin   Mer 2 Juil - 16:11

Accepté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemanoir.anciennestar.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Azalée Pépin   

Revenir en haut Aller en bas
 

Azalée Pépin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Bouquet de ROSES AZALEES"
» Azalée ♌ Artiste floral et couturière
» Azalé la Celebi du futur
» Pour Azalée
» "Quand la vie te donne une centaine de raisons de pleurer, montre lui que tu as mille raisons de sourire" Azalée V.Johnsson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Manoir des Âmes :: Avant Propos :: Fiches validées et acceptées-