AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La main verte de Patricia Green

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patricia Green
Chef-Cuisinier
Chef-Cuisinier
avatar
Féminin

Messages : 13
Race : Change-Forme Végétal (Lierre)
Emploi : Chef Cuisinière

MessageSujet: La main verte de Patricia Green   Ven 27 Juin - 23:36

Fiche de Présentation





Greendy


Changez l'URL pour une image de 200*400

Informations


NOM : Green
PRÉNOM : Patricia

ÂGE : 22 ans (186 ans)
SEXE : Féminin
ORIENTATION : Bisexuelle
RACE : Change-Forme Végétal (Lierre)  
NATIONALITÉ : Britanno-Canadienne (origine Irlandaise) 
POUVOIR : Plantékinésie, Production de Chaleur et Sensori (Goûter des Dieux)
POSTE : Chef Cuisinière
EMPLACEMENT DE LA MARQUE : Bas du dos, au centre

DESCRIPTION PHYSIQUE (Humaine) :
Une belle demoiselle dans la vingtaine d'environ cinq pieds et 4 pouces se présente devant vous, que faites vous? Un indice: Si elle s'est fait teindre une mèche verte au travers de ses beaux cheveux d'un brun clair en gagnant contre une coloriste dans une partie de poker, je vous suggère de ne pas trop rester dans son chemin. Patricia Green. Une chemise aux manches très courtes d'une couleur émeraude qui s'harmonise à merveille avec le vert de ses iris et de son vernis à ongles qu'elle a gagné au cours d'une partie d'échec contre une maquilleuse qui n'avait vraiment pas l'air d'une cent watts. Patricia aime bien assombrir le tour de ses yeux avec un crayon noir qu'elle a remporté durant une partie revanche contre la maquilleuse qui n'avait pas encore compris la leçon. Au côté de son oeil droit, un tatouage en forme de lierre viens s'étendre pour ajouter un petit côté magique à son visage. D'où sort ce tatouage? Croyez-le ou non, le blackjack n'était pas la force du tatoueur qui le lui a fait. Même si sa poitrine n'est pas aussi généreuse qu'une succube, elle attire tout de même quelques regards... presqu'autant que son corps mince et élancé. Pour couvrir ses jambes, rien de plus simple qu'un bon vieux jean noir déchiré, mais tout de même élégant. Des petites ballerines vertes apparaissent de temps à autres dans ses pieds lorsqu'elle ne travaille pas. Elle se promène toujours avec sa fidèle canne en bois noir avec ses fameuses cinq rayures vertes qui l'accompagne depuis la nuit des temps. Quelques fois, elle aime bien couvrir sa tête d'un fédora noir. Sur sa main droite, sur l'auriculaire, un petit joyau s'y trouve. Un objet auquel elle tient comme la prunelle de ses yeux. Une bague en argent orné de sa pierre de naissance: l'émeraude. Bien sûr, tout cela ne sont que des vêtements "empruntés" à certain clients ici et là... Mais quel importance? Qui s'en rendra compte? Patricia est pratiquement toujours en uniforme! Évidemment, lorsqu'elle cuisine, sa bague est dans sa poche.


DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE :
Joueuse, égoïste, égocentrique, imbue d'elle-même, excentrique, hypocrite, excessive, fantasque... La liste de défauts de Patricia s'allonge avec les années, mais ne vous inquiétez pas mes chères amis! Green a tout de même des qualités par-dessus ce gros ramassis de péchés! Il faut dire que malgré son côté "Mademoiselle Visage à Deux Faces", elle a tout de même une parole d'honneur. Lorsqu'un marché ou en une entente est convenue, elle la respectera jusqu'au bout et à la lettre. À ce moment là, c'est à vous de bien choisir vos mots comme elle aime si bien le dire. Son petit côté fantasque fait aussi une partie de son charme puisque son excentricité dicte sa façon de s'habiller comme de penser. Étant une plante de nature, il va de soi qu'elle adore littéralement les fleurs, mais par-dessus tout les fines herbes. Basilic, romarin, sauge, coriandre, nommez-lez, Patricia en a au moins un pot quelque part dans sa chambre! Qu'elle arrose avec un bac de récupération de pluie! Dans sa chambre! Oui, bon... Elle est quelque peu "grano", mais ça change quoi dans votre vie? Rien? Et bien, voilà! Maintenant, retournons à nos narcisses! Le fait qu'elle soit joueuse un peu trop souvent... bon, légèrement compulsive... Ok, ok! Elle est une joueuse maladive... Sa manie du jeu à développé chez elle plusieurs tics nerveux. Lorsqu'elle attends et qu'il y a quelque chose dans sa main, il se met à rouler entre ses doigts. Un dé ou paquet de cartes? Il se fait brasser par automatisme. Au premier regard, Patricia a tout pour être le portrait d'une manipulatrice sans coeur et sans vergogne... Manipulatrice, peut-être, mais c'est lorsque vous apprenez vraiment à connaître Patricia qu'une nouvelle image d'elle s'ouvre à vous.


DESCRIPTION PHYSIQUE (Magique) :
Que dire du lierre... Mis à part que c'est l'une des plantes qui apparaissent très souvent dans les zones tempérées, c'est qu'elle faire partie de la famille des lianes. Cette lierre aime bien agripper, s'étendre et s'accrocher après tout ce qui lui passe sous la tige afin de se l'accaparer. Cette même plante est très résistante au froid ainsi qu'à la déshydratation. Le lierre est l'une de ces plantes qui se reproduit par la racine: c'est à dire que la racine, lorsqu'elle ressort de la terre, elle crée une nouveau lierre. La feuille  a quelque peu une forme d'étoile et une texture légèrement ciré. À quelques endroit sur ce même lierre grimpant, nous pouvons y apercevoir quelques ombelles de fleurs jaunes-vertes ainsi que quelques petites baies violacées ici et là.





Histoire


HISTOIRE :
L'été de 1828 cognait bientôt à la porte de Carlow en Irlande qui à ce moment était toujours en la possession de la Grande-Bretagne. Une jeune pousse venait d'apparaître dans les bras de ses parents en ce septième jour du mois de mai. Cependant, cette petite fillette n'eût guère le temps d'apprécier toute la beauté de l'Irlande, car, deux années plus tard, Patricia et ses parents étaient sur le vaste navire qui transportait de nouveaux arrivants pour le Canada. Les motifs? Elle était bien trop jeune pour se souvenir de tout cela! C'est en arrivant dans le Bas-Canada comme il s'appelait à l'époque que ses parents s'étaient épris du paysage magnifique qui s'offrait devant eux. Mais l'endroit qui les avait marqué le plus était Lévis, un bien belle petite ville au sud de Québec. Hélas, être près d'un port peut cependant créer bien des malheurs et tourments! Vous vous souvenez ce qui est arrivé dans les années 1830 au Canada? Si non, laissez-moi vous rafraîchir un brin la mémoire: Diarrhées, gastro-entérites, déshydratation? Et oui, le choléra a atteint beaucoup de gens, mais la personne qui nous intéresse ici est nul autre que Nya Green ou autrement dit, la mère de Patricia. La pauvre laissa un dernier soupir tenant sa fille dans ses bras en 1834 à l'âge d'à peine 27 ans. Se retrouvant seul avec Quinn, il tenta de calmer le chagrin de la petite. Quinn essuya les larmes de Patricia de son pouce et déposa un baiser sur le front de sa fille. En faisant signe à sa fille de ne pas bouger, il revint cinq minutes plus tard avec une petite boite dans ses mains. Il en sorti une bague complètement en argent aux motifs celtes et sertie d'une émeraude.
 
- Ceci était à ta mère... Je crois que c'est le moment pour toi de l'avoir. Tu sais... tu n'as pas seulement que les yeux de ta mère, vous êtes nées à une journée l'une de l'autre. Ça veut dire que cette pierre de naissance est aussi la tienne.
 
Le vie reprit son cours normal et tout allait à merveille. Cependant, tout ce beau rêve s'arrêta en 1837... Quinn, malgré son origine Irlandaise était devenu un patriote pur et dur. Il en était venu à renier la Grande-Bretagne et à haïr les loyalistes. Toute grande bataille fait des gagnants et des perdants, mais il y a des pertes des deux côtés. Quinn était tombé au combat laissant sa fille ainsi seule à l'âge de neuf ans. Elle fût aussitôt envoyé à l'orphelinat de Lévis. Le petit ange que nous avons appris à connaître aux cours des neuf dernières années commença à tomber dans la déchéance la plus totale. La rébellion intérieure venait de commencer... Ça a commencé doucement par les jeux de cartes, mais ça n'a pas prit beaucoup de temps avant que les jeux de hasard, de mensonges et de tricheries ne s'ajoutent à son histoire. Si seulement ça pouvait s'arrêter là... Cependant, elle commença à ajouter le vol comme carte dans sa manche. Au départ, c'était de la simple nourriture, mais cela c'est vite transformé en petits objets puis en portefeuilles... qui est devenu une véritable manie! Elle les collectionnent, c'est son dada. Durant ses années à l'orphelinat, elle devint plus autonome et responsable malgré la déchéance qui manipulait tant bien son esprit. Patricia s'était en quelque sorte autoproclamée cheffe de la place. Elle s'était même sculptée un canne à pommeau dans une grande branche morte de pin qui est devenu son porte-étendard avec sa magnifique bague qui brillait sur l'auriculaire de sa main droite qui tenait fermement le pommeau. Tant de prestance déjà à 12 ans, mais une si grande partie d'elle-même se retrouvait enveloppée dans les ténèbres. Cependant, elle n'était pas entièrement transformée! Beaucoup de bonté était restée en elle, seulement recouverte d'un masque. Elle s'était même attaché à l'un des adultes qui vivaient avec eux en permanence, un dénommé Mathieu. Elle le considérait pratiquement comme son père. C'est en présence de ce même homme qu'ils découvrirent la vraie nature de notre jeune damoiselle. Ayant toujours été quelque peu gâtée, il ne va pas sans dire que les enfants rois ne piquent pas que de légères crises de colère! Mathieu lui interdisant son jouet favori pour avoir ignorée les corvées qui lui avait été assignées, Patricia se mit dans une colère vive contre celui qu'elle admirait en lui balançant certains objets à la portée de sa main. Elle criait, hurlait pour avoir sa satanée poupée de chiffon! Elle tapa violemment du talon au sol et pouf! Plus un son ne s'était fait entendre. Tout ce qu'il restait était une fleur que son père qui avait été botaniste en Irlande avant d'être menuisier au Canada appelait "Narcisse" de laquelle les racines avait prises forme au travers des espacements du plancher de bois. Mathieu croyait halluciner.



- Patricia?


Un court moment s'en suivirent avant de percevoir un léger son.


- Matt?


Ahurit par toute cette situation, il s'approchait lentement de la fleur.


- Est-ce que... Est-ce que c'est toi, Greendy?


Le fleur tressaillie et reprit lentement la forme plus familière aux yeux de Mathieu. Nul mot ne circulait dans la pièce, seul le vent de l'extérieur pénétrait dans les oreilles avant de s'envoler au loin. Il dévisagea la jeune fille un long instant. Des larmes commencèrent à verser des yeux verts de Patricia malgré le fait qu'elle tentait de les contenir.
 
- Matt... *snif* *snif* Est-ce que... *snif* Est-ce que je suis un monstre?


Mathieu s'approcha de sa petite perle et l'enlaça de toutes ses formes dans ses bras.


- Mais non... mais non... Tu es seulement spéciale.
 
- Spéciale?


Au cours des années qui suivirent, elle se transformait de temps à autres en toutes sortes de plantes tels le lierre, la narcisse, la rose, l'hibiscus, le basilic, etc. Le fait qu'elle se rapprochait de plus en plus des plantes affectait son moral, elle se sentait paisible. Ils ont même découvert que la musique classique avait un effet sur elle. Patricia tombait en une sorte de transe et prenait lentement racine. Même son de cloche lorsque la pluie tombe sur elle. Cependant, ce n'était pas la transe qui la guettait l'hiver, mais bien l'hibernation! lorsque les températures descendent sous les dix degrés, c'était le dodo instantané. Elle commençait même à avoir son petit jardin et à être proche de l'environnement.  Du bon recommençait à faire surface, mais les mauvaises habitudes de Patricia étaient déjà bien ancrées dans ses moeurs. Vers l'âge de 15 ans, elle avait commencé à se préparer quelques petits plats ici et là avec la nourriture qu'elle avait volé. Elle faisait très souvent les mêmes recettes qui n'étaient que végétariens, mais quelques temps avant le mois de décembre, la recette qu'elle métrisait le mieux changea de gout... comme... comme si elle était imparfaite... inachevée... mais étrangement, elle savait intérieurement quoi ajouter. Elle le savait d'instinct. Toute ses recettes n'avaient plus vraiment le même exacte goût. C'était comme si son sens du goût avait monté d'un cran, faisant d'elle une cuisinière hors-pair. Vers l'âge de 17 ans, elle pris sa canne et ses talents de cuisine avec elle et quitta pour de bon l'orphelinat pour aller vivre dans un village maintenant connu sous le nom de Montmagny, tout près de Lévis. En deux ans, elle grimpa les échelons en tant que cuisinière professionnelle. Dans son restaurant, elle était la meilleure et les foules s'entassait pour y avoir un siège. L'excentrique et rebelle cuisinière de Montmagny, telle était-elle surnommée. Cela lui a valu un petit voyage à travers le Canada, de cuisine en cuisine, en passant par Toronto, Matane, Kingston, etc. Elle fit ce voyage pendant trois bonnes années. En 1850, la cuisinière rebelle atterrit devant un étrange manoir. Peut-être avait-il besoin de son talent... Ça ne coûtait rien d'essayer! Elle franchit le seuil de la porte pour la première fois et se dirigea avers la porte d'entrée. Elle l'ouvrit pour se diriger vers la réception, mais personne n'y était... Ça devait être sa pause. Patricia prit tout de même la peine de taper sur la petite sonnette. Personne... Elle sonna une deuxième fois et une voix s'adressa à elle.


- Puis-je vous aider?


C'était un jeune homme qui se tenait derrière elle.


- Bonjour, je me nomme Patricia. Je me promène à travers le pays en me baladant de cuisine en cuisine et j'aimerais savoir si vous ne seriez pas intéressé par une cuisinière de talent!


Il sourit et lui fit signe de le suivre.


- Ça tombe bien puisque le Manoir n'est pas encore ouvert et j'aurais effectivement besoin d'un chef... Mais vous comprendrez que j'ai besoin de vous voir à l'oeuvre!
 
Effectivement, il l'avait apporté à même la cuisine. Tout était propre et les armoires étaient pleines. Il s'assied sur un petit siège.


- Je vous donne une heure. Allez-y.


La décision était quasi instantanée!  Elle ferait la recette qu'elle maîtrisait le mieux: son fameux chili végétarien. Piments, oignons, haricots en tout genre, maïs, riz, tout y était! Elle se prit même la peine de se faire chauffer un petit pain à l'ail au passage alors que le reste chauffait dans sa marmite. Elle y goutta et ajouta une mini pincée de sel. Tout cela avait tout de même pris tout le temps accordé! Mais la présentation était belle et le tout était accompagné d'un petit verre de jus de tomates. Le jeune homme prit alors la cuillère et apporta une bouché à ses lèvres. Il déposa la cuillère et pris un petit morceau de pain. Il sourit et sirota son petit verre.


- Vous pouvez commencer demain? Je suis Gabriel Luman, ton nouveau patron.


LIENS : 
Kervins (Rival)
Shaya (Patron)


IRL


NOM : Alexandre
ÂGE : 22
EXPÉRIENCE RP : 4 ans ½
DOUBLE-COMPTE : Nope
PRÉSENCE SUR 10 : 8
COMMENT AVEZ-VOUS ENTENDU PARLÉ DE NOUS : J'connais les admins de très près (Huhuhuhue)
CODE : [ ok ]
COMMENTAIRE : SUGOIIIIIIIIIII *S'en va se cacher*



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patricia Green
Chef-Cuisinier
Chef-Cuisinier
avatar
Féminin

Messages : 13
Race : Change-Forme Végétal (Lierre)
Emploi : Chef Cuisinière

MessageSujet: Re: La main verte de Patricia Green   Sam 28 Juin - 22:39

Terminée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin

Messages : 75
Race : Ange
Emploi : Fondateur du Manoir

MessageSujet: Re: La main verte de Patricia Green   Dim 29 Juin - 21:47

''Au cours des années qui suivirent, elle se transformait de temps à autres en toutes sortes de plantes tels le lierre, la narcisse, la rose, l'hibiscus, le basilic, etc. Le fait qu'elle se rapprochait de plus en plus des plantes affectait son moral, elle se sentait paisible. Elle commençait même à avoir son petit jardin et à être proche de l'environnement.'' 



Cette phrase se répète 2 fois dans ton histoire et fait que l'on suit pas très bien l'évolution.  Tu devras te relire avant que j'accepte ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemanoir.anciennestar.com
Patricia Green
Chef-Cuisinier
Chef-Cuisinier
avatar
Féminin

Messages : 13
Race : Change-Forme Végétal (Lierre)
Emploi : Chef Cuisinière

MessageSujet: Re: La main verte de Patricia Green   Dim 29 Juin - 22:39

Désolé, c'était l'ancienne version de l'histoire! Modif' faite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin

Messages : 75
Race : Ange
Emploi : Fondateur du Manoir

MessageSujet: Re: La main verte de Patricia Green   Dim 29 Juin - 22:48

Validé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemanoir.anciennestar.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La main verte de Patricia Green   

Revenir en haut Aller en bas
 

La main verte de Patricia Green

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La main-verte
» Resine verte
» [Les Royaumes Elfiques] Modélisme
» Maggie Green [Validée]
» La main invisible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Manoir des Âmes :: Avant Propos :: Fiches validées et acceptées-